Otmanli J10 Turquie

Un nouveau départ à Thessalonique

Ecrit à Otmanli le 23-03-16, km 555, jour 10

J'ai eu pendant cette pause toutes les raisons d'être heureux. J'ai revu ma famille et constaté que tout roulait pour eux, même sans vélo. J'ai revu mes amis, et me suis rendu compte à quel point j'étais chanceux de les avoir, eux et ma famille. J'ai continué à faire de belles rencontres, même hors contexte du voyage. Je suis revenu dans le bain de mon environnement proche avec l'aura et l'audace du voyageur, ouvert et positif, apaisé et constructif. Que ces moments sont passés rapidement, à tel point qu'en un coup de pédale me voilà de nouveau à enfourcher mon fidèle destrier.

 

Aussi enthousiasmant et excitant que peuvent se révéler les projets et le futur, pour le moment, mon avenir immédiat, c'est le voyage. Et c'est avant tout une remise à niveau vers le présent : c'est ici et maintenant que je dois vivre les moments, les apprécier et leur donner de la valeur. Me remettre sur la route est avant tout un retour dans l'immédiat.

C'est aussi une piqûre de rappel d'optimisme. Malgré les petites galères inhérentes à l'itinérance et à la bicyclette, chaque jour me rappelle à quel point il est important de les relativiser pour rester ouvert aux bons moments, qui eux sont au moins tout aussi nombreux (si ce n'est plus) que ces petits problèmes du quotidien.

Puisque j'en suis à parler de petites galères, mon vélo semble avoir toujours autant de succès avec les chiens, qui semblent s'être reproduits comme les pains de Jésus. Plusieurs fois par jour, je dois m'arrêter pour faire face à la colère territoriale de ses canidés enragés, devant moi aussi montrer les crocs pour prétendre à continuer mon chemin. Un véritable fléau. Et je ne blâme pas forcément ces pauvres bêtes, mais plutôt la négligence complaisante de leurs maîtres.

 

Et parmi les bons moments, je pourrais évoquer la générosité quotidienne des grecs et des turques, leur côté amical et protecteur. Les chouettes bivouacs que je déniche aussi chaque jour, ces coins semblaient parfois m'attendre depuis toujours. Les cadeaux inattendus, les découvertes culinaires fortuites, se sentir de mieux en mieux physiquement ... Mis bout à bout, ils me procurent une saine sensation de bien-être et de vie. Voyager à vélo, c'est vraiment le pied !

 

Cette première portion de périple, c'est avant tout un parcours en solitaire. Je trace, je mange, je campe, je profite des moments d'accalmie. Comme si j'avais ce besoin de me remettre dans l'esprit du voyageur rêveur, de me concentrer de nouveau pleinement sur la route. Et puis surtout, je crois bien que j'ai très envie de commencer au plus tôt l'aventure asiatique. Depuis la Turquie, c'est un peu différent, je fais plus de recontres, quelques pauses tchai ... J'ai aussi ralenti le rythme juste avant d'arriver à Tekirdag.

 

Je suis arrivé à Athènes par avion, et après quelques jours de préparation et de maintenance de mon vélo (je tiens à remercier particulièrement mon ami Spiros pour m'avoir tant aidé dans cette étape, et Véronique encore une fois pour m'avoir procuré ce point de chute si important) j'ai pris le train pour Thessalonique, où j'ai retrouvé le temps d'un dîner la famille avec qui j'avais voyagé quelques jours en Allemagne. Un très bon moment, qui m'a remis dans le bain de la baroude. Je leur souhaite d'ailleurs un super beau voyage, ils ont dorénavant troqué leur vélo contre des chariots de marche et ont l'ambition de remonter jusqu'à Venise à pattes. 

 

Et puis de Thessalonique, c'est un nouveau départ à deux roues sur la route d'Istanbul. Puisque c'est d'actualité, oui, j'ai vu des réfugiés, notamment non loin de Kavala, sur la côte. Encore une autre occasion de souligner l'hospitalité et la générosité des locaux qui en Europe se retrouve bien seul pour faire face à cet afflux migrateur massif. 

Que l'aventure commence !

 

Album

Vieille ville de Kavala (Grèce)

« article précédent

Le bilan du cyclocampeur

article suivant »

Sur les rives du Bosphore

commentaires

Gravatar
DenouËl M
25 Mar 2016

"Encore de belles photos en perspective. Une fois de plus je te souhaite bon vent. Bisous"

Gravatar

"bien contente de savoir que le voyage reprend....quel belle remise en route...ce ne peut qu'être formidable avec un tel esprit positif et ce regard sur le moment présent.....

photos superbes...comme le lever du jour....le troupeau de moutons....les amis....

merci de ce partage

bonne route..

Denyse"

Gravatar
Krisstoof
26 Mar 2016

"salut et merci pour le partage ; bonne route !"

Gravatar
Laurent
26 Mar 2016

"Des pauses tchai ? Mais quelle idée ;-) Ravi de voir que les roues tournent à nouveau !"

Gravatar
La Petite Rose Des Vents
27 Mar 2016

"C'est toujours un plaisir de lire ton blog et ta vie d'itinérant. Tu n'as pas eu de coup de blues en rentrant chez toi?? Et après où vas tu ?? Bon vent sur les chemins de la liberté"

Gravatar
Sebaroudeur
29 Mar 2016

"Merci Monique, gros bisous aussi à toute la famille ! Merci Denyse pour tes encouragements, comme à chaque fois, cela me fait très plaisir :) Merci Krisstoof ! Et Laurent, oui, quelle idée saugrenue, des pauses tchai ... Pour répondre à la question de la petite rose des vents, non, pas du tout, je n'ai pas eu le temps de me payer un petit coup de blues. En revanche, j'avais des fourmis dans les jambes à l'approche du nouveau départ. J'imagine que le fait de continuer les projets de voyage ne m'a pas laissé le temps de "relâcher la pression". On verra comment cela se passera pour le retour définitif ! Ensuite, je vais au ... la réponse dans le prochain article ;)"

Gravatar
Kepredator
29 Mar 2016

"Seb Felicidades!"

Gravatar
Aline
31 Mar 2016

"coucou alors ça y est te voila reparti plein de bonnes pensées pour toi
et surtout plein de découvertes et de belles photos que tu nous fais partager bisous "

Gravatar
Sebaroudeur
12 Apr 2016

"Merci Aline, gracias Kepa !"

Gravatar
Serge
20 Apr 2016

"Salut SEB C est ton oncle (breton)je vois toujours de belles photos a chaque fois que je visite ton site ,je vais continuer a te suivre.J espère te savoir en forme pour la suite de tes escapades et de pouvoir rever aussi.Bonne continuation je parle beaucoup de toi lorsque je rencontre des gens au détour de mes ballades Bisous et Kenavo a+"

commenter la Baroude

nom / pseudo *

email *

site web / lien

site web / lien

écrire un commentaire *

continuer la Baroude ...

J557 (730) A la maison, en France
L'homme qui murmurait à l'oreille…
J557 (730) A la maison, en France
J529 Flessingue Hollande (+Belgique)
L'autre pays du vélo
J529 Flessingue Hollande (+Belgique)
J514 Breme Allemagne
Rendez-vous en terre connue
J514 Breme Allemagne
J501 Klaipeda Lituanie (+Lettonie)
L'ours de la baltique
J501 Klaipeda Lituanie (+Lettonie)
J473 Parnu Estonie
La nature estonienne
J473 Parnu Estonie
J456 Helsinki Finlande
La thérapie des chocs
J456 Helsinki Finlande

Retour en haut